De couleurs vives

Tous ces bruits de couloir

Qui disent noir ou blanc

Alors c'est le nom ou la peau

Qui déciderait du rang

Je ne peux plus respirer

Sous le poids de ces bêtises

Même sang, même lune

Quoi qu'ils disent, quoi qu'ils disent

Tous ces "je-nous" si lourds

Que certains mettent a terre

Leur seul crime à ce jour?

Être nés de leurs mères

Je ne peux plus respirer

Sous le poids de ces bêtises

Même sang, même lune

Quoi qu'ils disent

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

De couleurs vives

Il y a parfois des jours

Où le ciel est si beau

Que j'en viens, je l'avoue

À envier les oiseaux

De n'être que témoin

De nos actes inhumains

Et de pouvoir voler

Voler vers d'autres lendemains

Je pense à vous souvent

Vous les décevants

Qui divisent le tout

Je pense à vous souvent

Qui piétinez le nous

Je suis déçue, vraiment

Alors je prie le vent

Qu'il vous ramène a nous

Alors je prie le vent

Pour que ca change tout

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

De couleurs vives

De couleurs vives

Moi je les laisse au temps, ces histoires de pot

Je me garde ç'est vrai

De monter au créneau

Alors je chante un peu

Chacun fait de son mieux

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

Moi je veux vivre, rire, libre

Je suis une femme de couleurs vives

Et ça veut dire tout ça

De couleurs vives

De couleurs vives

Vyšlo na albech

2021